Graphe Wantok Graphe Maison
Graphe Ancêtres
 Premiers fruits

 Légumes au marché de Honiara
ombre
Légumes au marché de Honiara
Un peu partout dans le monde, y compris chez les chrétiens, on organise des cérémonies en l’honneur des premiers fruits. Au début de la récolte, on cueille quelques produits de la terre qui font l’objet de prières ou de sacrifices. Lorsque le premier tubercule (ou tout autre légume) est mûr, le propriétaire du jardin (qui est parfois en même temps, le prêtre de la famille ou de la lignée) l’offre aux esprits. Il le fait brûler sur un autel ou le présente à l’esprit en récitant une prière (en général, une prière de reconnaissance). Dans ce dernier cas, la croyance veut que, l’esprit étant immatériel, il se satisfasse d’une offrande symbolique, dont les gens peuvent consommer la forme matérielle. Celui qui accomplit le rite doit toutefois prendre la première bouchée avant tous les autres.

L'importance de ces rituels varie selon la taille et le type du jardin où on s’apprête à récolter. S’il s’agit d’un jardin rituel, la cérémonie a lieu dans le sanctuaire du clan et une foule nombreuse y assiste; le sacrifice d’un cochon s'y imposera parfois. Dans le cas des jardins familiaux ou de lignée (parents), la cérémonie s’effectue à plus petite échelle. On pourra toutefois offrir autant de tubercules (ou autres aliments) qu’il y a d’esprits dont les gens estiment dépendre.

On pratique le même genre de rituel au début de saisons de pêche : les premières prises de poissons volants ou de bonites font l’objet d’offrandes semblables à celles effectuées pour les premiers fruits de la terre.

Pierre Maranda, 2000

Marimite sacrificielle
ombre
Marimite sacrificielle