Graphe Ancêtres Graphe Wantok
Graphe Maison

Matériaux de construction

 Fabriquant de panneaux
ombre
Fabricant de panneaux
Avant la période coloniale, les Océaniens utilisaient dans la construction de leurs maisons (y inclus les maisons allongées et les maisons des armes) divers matériaux disponibles localement : bois de fer pour les piliers; pour les murs et les toits, baguettes de sagoutier sur lesquelles on cousait des feuilles de pandanus repliées pour en faire des panneaux; ou encore feuilles de sagoutier pour le toit, ainsi que rotin, lianes, bambou, feuilles de palmier, roseau et foin. On fabriquait aussi du chaume à partir de différents types de végétaux.

Après l’établissement de gouvernements coloniaux, on commença à importer des matériaux comme le béton, le bois d’œuvre et la tôle ondulée, qui remplacèrent dans une large mesure les matériaux traditionnels et devinrent privilégiés dans maintes régions. Pour justifier l’utilisation de matériaux importés, les indigènes invoquèrent leur plus grande résistance aux phénomènes météorologiques violents (comme les ouragans) et leur entretien plus facile. On assiste néanmoins, dans maintes communautés du Pacifique, à un retour aux matériaux d’antan, devenus le symbole des valeurs traditionnelles.

Jan Rensel et Pierre Maranda, 2000

Village Maori
ombre
Village maori

Maisons traditionnelles
ombre
Maisons traditionnelles

Maison moderne
ombre
Maison moderne

Maison traditionnelle
ombre
Maison traditionnelle

Maison traditionnelle
ombre
Maison traditionnelle