Graphe Wantok Graphe Maison
Graphe Ancêtres

Fantômes

 Dessins de fantômes
ombre
Dessins de fantômes
Les fantômes font partie du système de croyances de nombreuses communautés d’Océanie. On les associe généralement aux tombes, aux cimetières, à la brousse et à la forêt en marge des jardins. Ce sont parfois certains esprits d’ancêtres devenus errants, et donc suspects, parce que les prêtres les ont ignorés dans des prières ou des sacrifices. Ce sont aussi des figures désincarnées de migrants qui n'ont pas reçu de sépulture selon les rites prescrits après leur mort en terre étrangère. Ce sont également des fœtus d'enfants mort-nés.

Les fantômes, êtres fluides, n'ont pas vraiment de liens sociaux, et on les perçoit comme des anomalies. Ils constituent des forces vagues, aux confins de l'ordre social, dans un monde quasi onirique, avec des appartenances changeantes, des motivations imprécises et des relations ambiguës ; les humains. On peut les voir en rêve, les rencontrer inopinément dans la brousse, on soupçonne qu'ils se cachent dans des buissons aux abords des villages au crépuscule.

Dans certaines sociétés, on croit que les fantômes jouent un rôle dans la détermination de l’issue de divers événements. On croit qu'ils peuvent ainsi constituer un moyen par lequel s’exerce une certaine justice sociale. Cependant, leurs pouvoirs étant difficiles à limiter et à contrôler vu qu'ils errent librement, on considère généralement les fantômes comme néfastes pour les humains. Cela n'empêche pas que, dans certaines circonstances, on essaie de les juguler au moyen de rituels ou par l’entremise d’un médium, d’un chaman ou d’un esprit.

Alan Howard et Pierre Maranda, 2001


Dessins de fantômes
ombre
Dessins de fantômes

Dessins de fantômes
ombre
Dessins de fantômes